Inventer – Un service pour vivre mieux

Les membres de l’association et professionnels du terrain sont sans cesse amenés à penser et mettre en place de nouveaux projets afin de coller au mieux aux besoins et attentes des personnes accompagnant au quotidien des personnes avec autisme.

La présence du handicap de l’autisme, implique généralement, au-delà du principal intéressé, une famille dans sa totalité. On ne doit pas faire l’économie d’une réflexion essentielle en ce qui la concerne. C’est ensemble qu’une famille doit avoir une vie sociale. La mobilisation solidaire, autour de la personne autiste a des répercussions indéniables sur l’identité d’une famille, sur sa qualité de vie, sur sa santé globale, ses ressources financières et sur sa participation sociale.

La personne autiste demande beaucoup ; la famille excessivement sollicitée, psychiquement affectée, parfois épuisée, peuvent ne plus savoir répondre aux besoins de la personne et ses fonctions parentales et sociales, notamment seront profondément affectées dans leur globalité. Dans le cadre de son dispositif 3A et AFIRRA a réfléchi sur des projets de soutien aux familles via des activités pratiques qui vont leur permettre, à la fois, de s’impliquer dans l’accompagnement de leur enfant, frère ou sœur, d’échanger, et se sentir moins isolés.

Il est également nécessaire que les parents soient inclus dans un groupe en parallèle à celui de leurs enfants. L’idée des études est que si les parents se sentent exclus de la prise en charge de leurs enfants, ils la désinvestiront rapidement ce qui retentira sur les bénéfices que l’enfant pourra retirer du groupe.
Il est donc important des les informer du projet mais encore plus de les y associer.